Sarah Deslandes

 

Tapis de kaolin n°2, 2010Sarah Deslandes vit et travaille au lieu-dit Le Crouzet, Le Pompidou, en Lozère.

Sarah Deslandes est intéressée par les    objets.

Sa pratique permet de pointer les inscriptions et les situations qu’ils génèrent. Pointer par l’estampe, l’agencement, le recueil. Fidèle à la collecte et au prélèvement, ses prises sont effectuées pour mettre sur table une archéologie du présent.

Un présent presque nostalgique, dont l’état des lieux fait poésie, critique et anecdote. Les objets choisis sont souvent blancs et propre aux gestes de la main. Cette main qui dispose, lisse, porte et place ces trouvailles, pour en faire de nouvelles reliques. A travers ses projets, elle effectue des gestes pour remarquer les qualités et la finesse des objets qu’elle sélectionne. L’importance dont relève le détail, le revers. Empreintes, transferts, moulages, pellicules, il est ici question d’enregistrer des formes et leur dessin.

Texte: Camille Bondon et Sarah Deslandes.

 

http://sarah.desland.es