Marc Geneix

« J’accorde une forte importance aux juxtapositions et décalages sémantiques et j’aime particulièrement ce qui peut être lu en creux. J’utilise volontiers en ce sens, objets ou texte. Je travaille plus particulièrement les notions d’articulation, de filiation voire de citation… ma pratique est référentielle : cultures, langues, mots, icône, objets.

 

Les notions de frontières – plus prosaïquement, ce qui sépare, cache, protège, révèle – m’intéressent tout particulièrement. Pour ces raisons, ce qui a rapport à l’iconographie du sacré, à son histoire, tisse une toile de fond à ma recherche. Le vocabulaire que j’emploie est assez hétérogène, même s’il est orienté vers une certaine forme minimale. »

 

http://marcgeneix.com