Anne Houel

Espacelibre

Mise à jour 17 Blanc de Meudon, La Factorine, Nancy, 2016 © La Factorine

Mise à jour 17 Blanc de Meudon, La Factorine, Nancy, 2016
© La Factorine

La ville et les ruines qu’elle engendre sont au centre du travail d’Anne Houel.
Arpenteuse de rues, elle y déniche les traces d’un passé bien souvent menacé de destruction dans le mouvement de perpétuelles mutations de la ville contemporaine.
L’artiste prélève des fragments de ces paysages en transformation, morceaux de parpaing ou restes de béton qui gardent en eux une histoire singulière de la ville moderne et à qui elle donne une seconde existence.
Elle en lisse les contours, les ensevelit ou les enveloppe créant des sculptures proche du rebut, de petites architectures ou parfois encore de linceul.
Son geste semble autant une tentative de retenir de l’oubli les traces de l’ancienne ville que celui de ritualiser sa disparition, deux faces d’un même travail de mémoire.


Mathilde Johan, 2014 .

http://www.annehouel.com/

logo retour